Publié le

Alpha, Huile d’Olive Antique.

Alpha, Antiqva Oliva Oleum.

Découvrez l’Huile d’Olive Antique avec notre cuvée d’exception:

Dans notre quête de l’excellence nous vous présentons Alpha, Antiqva Oliva Oleum, notre Cuvée d’Exception.

Produite en quantité ultra-confidentielle cette Huile d’Olive de Provence est le pur jus de la seule pulpe des olives. bouteille de 105ml d'Huile d'Olive Antique (Alpha, Antiqva Oliva Oleum) par Comptoir de l'Olivier

Pour la faire, d’abord nous cultivons nos oliviers dans le respect de la Nature et des Hommes puis nous récoltons nos olives à la main à Gémenos en Provence; Enfin, nous pressons les olives comme le faisaient les Grecs et les Romain selon la méthode d’obtention des huiles d’olives les plus fines de l’Antiquité.

C’est à dire que nous ne pressons que la pulpe des olives, tandis que nous conservons les noyaux intacts. Le procédé est long, le rendement est divisé par deux mais le goût de l’huile est  incroyablement différent, tout en douceur et volupté.

 

Alpha, Huile d’Olive Antique de Provence est un révélateur. Que ce soit sur un peu de mâche de Nantes, sur un Picodon de la Drôme ou encore en éclat de soleil sur un velouté de potimarron, vos mets et plats seront sublimés.

bouteille de 105ml d'Huile d'Olive Antique (Alpha, Antiqva Oliva Oleum) par Comptoir de l'Olivier

Gourmande et atypique, remarquable de finesse et de douceur, Antiqva Oliva Oleum est un joyaux de Provence dans nectar doré. Uniquement disponible en 105ml, seule une trentaine de bouteille sera commercialisée cette année.

Alpha, Huile d’Olive Antique (Antiqva Oliva Oleum). Cuvée d’exception par Comptoir de l’Olivier. Huile d’Olive de Provence, (bio) avec Amour et Passion.

 

2 réflexions au sujet de « Alpha, Huile d’Olive Antique. »

  1. Bonjour !
    J’ai eu la chance de goûter « L’Antique » (merci 🙂 ) : une tuerie ! Tuerie qui coûte un œil, certes, mais qui le mérite ! Moi, je l’ai dégustée avec une salade « Feuilles de Chêne », gros sel, ail et poivre : parfait ! Quel goût doux fort ! (Je ne suis pas critique culinaire ; n’en dirai donc pas bien plus.)
    Sinon, donc borgne, me suis offert la « Monovariétale » par deux fois : un délice !
    Et puis plein de petites attentions (le savon) et de cadeaux 🙂 Merci !
    Je m’abonnenc avec joie à ce site et à cette huile des Dieux doux du Sud !
    J.

    1. Bonjour et merci à vous Julien fidèle épicurien pour cette sincère critique.
      Le producteur que je suis trouve sa récompense dans le contentement de ses clients.

      A très bientôt.
      Cordialement,
      François-Xavier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *